PERFORMANCE ATHLETIC

Pierre-Adrien HIVERT

06-60-91-11-03

©2018 by PERFORMANCE ATHLETIC - Pierre-Adrien HIVERT

 
Rechercher
  • Pierre Adrien

INTERVIEW : Pierre Arnaud Bourguenolle

Mis à jour : 12 févr 2019

Pierre-Arnaud BOURGUENOLLE, athlète Performance Athletic me livre ses impressions sur la musculation en trail-running. Il affirme le bénéfice que peut apporter ce travail à travers un encadrement structuré et supervisé.



Qui es-tu ?

Je m’appelle Pierre-Arnaud, j’ai 31 ans, je suis pacsé et j’ai un fils de 2 ans. Je viens de quitter mon emploi de Directeur de Magasin Décathlon pour préparer mon entrée à l’école Eficiencia de Chambéry pour passer mon BPJEPS Métier de la Forme Option Haltérophilie et Musculation et devenir préparateur physique/coach sportif.J’ai débuté le trail-running il y a maintenant 4 ans après plusieurs années de tennis (15/1).


Mes meilleurs résultats sont aujourd’hui une 6ème place au Trail de la Vésubie sur l’Ultra-Trail Côte D'azur Mercantour 2017, une 5ème place à L’intégrale des Causses du Festival des Templiers en 2016, une 4ème place à l’Urban Trail de Lyon 2018 et une seconde place au Trail de la Côte d’Opale 2017.

Quelle est ta dose quotidienne d'entraînement ?

Ma pratique du trail est d’environ 10h par semaine en moyenne avec des semaines pouvant atteindre 15h. Dans ces heures d’entraînement la course peut être aussi remplacée par le vélo et il faut ajouter à ces 10 heures ma séance de musculation hebdomadaire d’environ 1h30.

Quels sont tes objectif de la saison ?

Mon objectif à venir va être l’OCC fin Août. Pour le reste de l’année, j’hésite encore entre plusieurs courses selon mon planning et ma vie perso : Les Templiers ou Le Grand Trail du Lac et pourquoi pas une Saint’express pour terminer l’année. A ces courses viendront s’ajouter d’autres courses de préparation.

Tu es licencié à la SCO Marseille et entraîné par Lucas PEREZ. Peux-tu nous décrire une semaine d’entraînement type pour toi ?

C'est 6 entraînements par semaine comprenant 5 entraînements course ou vélo, une séance de musculation et une journée de repos.Cette année nous avons surtout travaillé la vitesse sur le premier trimestre en passant par des courses comme le Trail d’Avenas 12km, Le Trail de Montanay 23km, pour arriver avec de la vitesse sur le LUT. Puis nous avons commencé à basculer sur du travail en montagne car je souhaitais préparer les Championnats de France de Trail Long jusqu’à mon entorse fin Mai… Arrêt de 6 semaines puis reprise depuis maintenant 3 semaines avec un nouveau cycle de vitesse et une reprise en douceur pour retrouver des sensations avec beaucoup de vélo. Maintenant que cela revient je vais remettre des dossards sur des formats courts pour retrouver de la confiance et du plaisir et je commence les randonnées et les sorties longues pour passer un maximum de temps dans les montagnes et préparer l’OCC. Je découvre également cette année un nouveau terrain de jeu en Savoie auquel je dois m’habituer, avec beaucoup de dénivelé, l’utilisation des bâtons, l’altitude, le terrain, etc.



Voilà maintenant 1 an que tu as intégré la préparation physique (musculation) a ton entraînement. Peux-tu développer sur cette envie qui aujourd’hui semble bénéfique à la vue de tes résultats ?

Comme beaucoup, je suis sur les réseaux sociaux des coureurs de haut niveau qui pratiquent le renforcement musculaire, le gainage, la proprioception etc… Je me suis donc dit que c’était quelque chose d’utile ! Mais le pratiquer seul, je n’arrivais pas à trouver la motivation d’aller à la salle ou de m’imposer une routine.Avec toi, « j’ai des comptes à rendre », je n’ai pas à me poser de questions sur ce que je vais faire aujourd’hui. Est-ce que je ne vais pas faire une mauvaise séance qui va m’empêcher d’être performant le week prochain ?… etc Je te donne mes objectifs de l’année et tu composes mon programme de renforcement en fonction. Je n’ai rien à préparer c’est déjà un gain de temps énorme et une prise de tête en moins. De plus, c’est ton métier, tu sais exactement ce qu’il me faut, ce qui va me permettre d'optimiser mes performances et étant toi-même trail-runner je te fais confiance à 200%.

Je te remercie de cette confiance, c'est un vrai plaisir de travailler avec toi et de partager tes réussites ;) Concrètement, que t'apportent nos séances spécifiques ?

Ma première impression est que j’ai gagné de la puissance. J’ai pu l’observer notamment sur le LUT avec les nombreuses marches et relances à une allure folle !J’ai également gagné sur ma faculté à récupérer pour enchaîner plus de séances. J’étais souvent sujet aux crampes au niveau des quadriceps et des adducteurs dès les 15 premiers kms ce qui m’handicapait vraiment pour aller chercher des perfs. Maintenant, j’ai des crampes « comme tout le monde » au bout de longues heures d’efforts, elles ne sont plus prématurées et j’appréhende beaucoup mieux les dénivelés.

Parle nous un peu de tes séances de renforcement.

Le début de séance commence généralement par de la proprioception sur Bosu ce qui permet de travailler à la fois la stabilisation de l’articulation puis le renforcement de la cheville. Grâce à cette routine d’échauffement, j’ai pu améliorer mes sensations en descente à travers une diminution de mon appréhension dans les parties techniques. Des exercices fonctionnels avec SwissBall où mini-élastiques peuvent venir compléter l’échauffement.Ensuite, le cœur de la séance dépend de la période du calendrier. En début de saison (période hivernale) nous avons pratiqué deux cycles de force de 6 semaines me permettant de développer ma force et donc ma puissance. Ce sont des cycles très fatigants, c’est pour ceci que Pierre-Adrien ne me met pas ce type de travail en plein milieu de la saison. En ce moment, nous sommes dans de l’endurance de force qui est moins traumatisante que la force. Les exercices se réalisent principalement sur la presse, le leg curl ou les squats toujours coordonnés avec un travail pliométrique qui permet de travailler sur l’élasticité du muscle.Pour finir, une routine de gainage à poids de corps me permet d’avoir un corps gainé en descente et de diminuer la perte d’énergie involontaire.

Et pour l'organisation, comment ça se passe ?

J’ai envie de dire que je ne m’occupe de rien ! Nous avons défini avec Lucas et toi que ma séance de musculation serait le mercredi en fonction de mes indisponibilités et de mes objectifs ou bien, des séances de course qui peuvent suivre. C'est vous qui vous occupez de caler au mieux la séance et de l'adapter à mon planning. Je pense d’ailleurs que vous devez parfois vous tirer les cheveux ! Avec un enfant et ma femme qui travaille avec des horaires très variables vous êtes obligé de vous adapter en permanence ! En général, la semaine avant la course, la séance est allégée ou annulée selon mes sensations si j’ai besoin de récupérer un peu plus. Tout est défini avec toi car je te fais un compte rendu après chaque séance et aussi dans la semaine, de mes sensations et de mon état de fatigue. Tu sais aussi faire l’inverse, c’est-à-dire me calmer quand je veux en rajouter car je me sens bien ;) J’ai voulu en faire trop sur le mois de mai car j’étais en forme et je me suis rajouté des séances de courses et comme par hasard l’entorse est arrivée à ce moment-là … Depuis je suis le plan à la lettre !



Mais au fait, Pierre Arnaud, tu n'habites pas à côté de chez moi ?

Et non ! La moitié de la France nous sépare !Tu m'as préparé mes séance en vidéo avec le nombre de répétitions et à la fin de chaque séance je remplis un petit questionnaire pour te détailler mon état de forme mais aussi quel était mon état avant la séance (fatigue, sommeil, stress, etc).Nous essayons de nous voir une fois par trimestre pour faire une séance ensemble et corriger mes postures pour bien réaliser les exercices. Tu es hyper disponible et en cas de doute, je t'envoi un sms ou je t’appelle et tu répond à mes questions ou me remplace certains exercices que je ne maîtrise pas.

Que conseilles-tu aux athlètes souhaitant cadrer leurs entraînements pour préparer un objectif ?

La musculation et la préparation physique sont essentielles pour progresser sans se blesser et pour permettre à son corps de progresser en même temps que son niveau de course à pied.Les bienfaits sont rapidement observables mais il ne faut pas lâcher car les premières semaines et les premiers mois peuvent être difficiles. C’est aussi une activité où l’on va s’enfermer dans une salle ce qui peut être désagréable pour les trail-runners … En revanche, les progrès que vous allez faire vous permettront de passer plus de temps en montagne par la suite !


Quels sont tes projets sportifs et professionnels pour l’avenir ?

Je suis en train de préparer des tests d’entrée pour passer mon BPJEPS et devenir préparateur physique également en 2019. Mon souhait est bien sûr de m’occuper principalement de coureurs et des trail-runners.

Merci Pierre Arnaud pour cette interview et pour ta confiance en moi, je te souhaite le meilleur et un avenir de préparateur physique à la hauteur de tes performances.

Si vous aussi vous voulez travaillez avec moi et optimiser vos performances, prenons Rendez-vous c'est par ici !

#trail #running #performance #renforcement #entrainement #programme #competition

60 vues